Dans Influencia, pourquoi la taxe Nutella va tomber à l’eau, le président normal va toujours plus mal et le crédit d’impôt risque de faire long feu..

Dans ma chronique bimensuelle sur Influencia, intitulé, « Décryptage du mythologue » j’ai posté une réflexion sur l’abus actuel de l’oxymore. Les trois formules de la taxe Nutella, du président normal, et du crédit d’impôt en sont de bons et très récents exemples.

En alliant dans une même formule les contraires, on croit résoudre la « quadrature du cercle » mais en abusant de l’oxymore, on finit par perdre toute crédibilité. « L’oxymorite aigüe «  aurait le même effet que la » crise aigüe » de l’euro et de l’Europe. On finit par s’y habituer.
On parle désormais d’abandonner la taxe Nutella, au goût devenu amer, on raille le président normal, et les entreprises commencent à se méfier du crédit d’impôt promis, espérons le, avant les calendes grecques…

Ma chronique sur: www.influencia.net

 

 

 

 

 

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>