Georges Lewi, un éditeur très atypique à France Culture

Invité par Hervé Gardette (Le grain à moudre, le 21 janvier 2015), Après la reprise des Editions François Bourin, j’ai pu permettre au marketing de se  « confronter » aux tenants de la Culture  et esquisser quelques recettes.

 

Le thème: comment vendre des essais, alors que cette catégorie a encore chuté de 6% l’an dernier. Ils sont restés sceptiques et moi enthousiaste. Beau moment d’échange cependant.
Merci à eux; Hervé Gardette, Catherine Portevin (Philo Mag)  et le patron des Editions de la Découverte.

www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-comment-vendre-des-essais

Publié par G. Lewi

2 réflexions au sujet de « Georges Lewi, un éditeur très atypique à France Culture »

  1. Bigre ! « Georges Lewi vient du marketing » déclare d’emblée le journaliste de France Culture ! Malgré ce handicap de poids, Georges s’applique à défendre une approche segmentée de la promotion éditoriale et remet l’auteur au sein du dispositif… De quoi déstabiliser le journaliste et l’éditeur traditionnels dans leurs habitudes de « passeurs », passifs ? Quelques perles sur le faire-savoir : écrivons heureux, écrivons caché ? Et soudain l’écrivain Lewi se rebiffe : du vécu ! François Bourin veut des auteurs impliqués, bravo ! Méthode américaine ! Le marketteur Lewi aggrave son cas. Et en plus il nous parle de dialogue et de partage avec la jeune génération internet. Gare à l’intermédiation des éditeurs ! Et les vraies rencontres chez les libraires, alors ? Cerise sur le gâteau : les twins de chez Bourin… Heureusement, l’attachée de Presse de chez Lattès remet les choses en place… Bravo, Georges, d’avoir secoué le cocotier. A écouter sans modération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>