La fin de Findus? Pour une fois, le mythologue et le spécialiste des marques sont d’accord.

Les spécialistes des marques, moi le premier étions, admiratifs sur le « come back » de Findus. Trois ans de silence imposé par Nestlé après la vente de la marque puis un retour en force dans les linéaires. La marque était tellement forte que les consommateurs retrouvaient « leur » marque avec plaisir comme une « vieille copine » laissée la vieille en pleine conversation.

Et là!

On apprend que la marque ne maîtrise rien, qu’elle vend plus cher les mêmes produits que les MDD (qui s’ en sortent bien sur ce coup!).

Il y a régulièrement une montée de notoriété « non souhaitée » pour telle ou telle marque: conflits sociaux, accident sanitaire, tromperie marketing…

Généralement, c’est plus ou moins rapidement oublié.

Mais je reprends la casquette du mythologue; Il y a l’interdit: le passage de genre, la confusion des races..

C’est comme si la marque vendait des produits Hallal ou Kasher et qu’elle avait mis du porc dedans!

Du point de vue sanitaire, cela a, peut-être, peu d’incidences mais le boeuf et le cheval  n’ont ni la même fonction symbolique, ni la même proximité avec l’homme;

Le cheval et l’homme pour les populations nomades, longtemps, n’ont fait qu’un…Il y a eu tromperie sur la nature du produit mais surtout sur la relation de l’homme a son environnement mythique, à ses croyances profondes.

A mon sens, la marque Findus ne se remettra pas de cette cette transgression raciale…

 

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *