La taxe Nutella, l’oxymore parfait et… le mythe absolu!

Vérité médicale ou simple besoin d’argent, les deux peut-être, pouvoirs publics et journalistes ont inventé l’expression très visuelle de   « taxe Nutella »

Comme il y a de l’huile de palme, au dire de l’industriel, incontournable dans le quatre-heure  préféré des tartines des petits Français, comme il y a de l’huile de palme dans la mémoire d’enfance de bien des adultes, c’est Nutella qui fut cité comme prénom de la taxe contre l’huile de palme. Comme jadis Coca-Cola pour la taxe sur les boissons sucrées.

Nutella ne s’y attendait pas. Au regard de la valeur ajoutée, peu lui importe, sans doute, la taxe mais de là à devenir le symbole d’un poison qu’on taxerait comme une vulgaire cigarette! Là non!

Car ceux qui ont inventé  l’expression de « Taxe Nutella » ont réinventé la communication, l’art de l’oxymore, l’art de faire croire que les alliances des contraires est possible et souhaitable. Se faire plaisir et enrichir la nation! Etre égoïste jusqu’au fond de sa tartine et en faire profiter les autres, moins riches! La taxe Nutella devient le symbole de l’équité. Bravo pour la trouvaille!

Mais pour Nutella, c’est un moins drôle; De meilleur dessert, le pot aux couleurs douteuses va lentement laisser filtrer son poison de produit à  risque pour la santé des petits. « En France, on ne taxe pas pour rien et …il n’y a pas de fumée sans feu » diront les plus légitimistes. Et ils sont nombreux lorsqu’il s’agit de la santé de leurs petits.

L’oxymore est comme la langue d’Esope la meilleure et la pire des figures rhétoriques. Nutella paient de grandes pages de publicité pour se justifier. Mais la firme peut-elle lutter contre un oxymore, l’expression rhétorique de la subtilité, l’expression du mythe absolu de l’alliance réussie des contraires?

Jadis Coca protesta puis se tut en s’apercevant que le déni est encore pire que le mal face à la force symbolique du mythe engendré par un simple oxymoron.

 

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>