Le mythe des mythes. Propos d’un mythologue

Le mythe des mythes est sans conteste celui de l’âge d’or, mythe de la création originelle, mythe du bonheur supposé, mythe de l’éternité, mythe da la vie sans souffrance ; mythe de la fraternité .Ce mythe de l’âge d’or est présent dans toutes les mythologies, partout dans le monde ancien ou contemporain. C’est ce mythe des mythes que Facebook essaye de proposer à l’humanité.

Eternel et Immortel, on le devient grâce à son compte ; heureux puisqu’enfin bien occupé. On n’a plus le temps de penser au bonheur car il nous faut répondre dans l’urgence de la conversation. Fraternel, on ne peut mieux avec nos milliers d’amis et qui plus est, généreux dans le partage de l’information.
Comme au paradis, nous n’avons plus besoin de vêtements puisqu’on se montre tels que nous sommes, en toute transparence.
Seule la maladie peut encore nous toucher mais la souffrance sera atténuée par les amis qui sauront être là quand on en aura besoin.
Chaque société a besoin de penser qu’elle peut retrouver le mythe de l’âge d’or. Souvenons nous, il y a une dizaine d’années de cela, les financiers avant l’éclatement des différentes bulles nous promettaient les taux de croissance sans cesse renouvelés des « trente glorieuses »…
Alors pourquoi les « nouveaux Bovary » ne pourraient-ils pas à leur tour faire un peu rêver le monde ?

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *