Le mythe explique et le chiffre trompe! La leçon de vie du mythologue.

J’avais pris par hasard dans une boulangerie du XIIIe arrondissement de Paris un journal à disposition que je ne connaissais pas: « EpochTimes » diffusé dans de nombreux pays et semble-t-il rédigé et financé par une secte opposée au régime chinois.On annonce en couverture  134 millions de démissions du PC chinois! Je trouve le chiffre énorme; je vérifie alors le nombre de membres. Ils ne seraient que 80 millions!

Il en va de même avec cette affaire des milliards des oligarques russes en Chypre. Les chiffres sont colossaux.Comme ceux des déficits des nations européennes. Impossible à rembourser!

Nous avons pris l’habitude de cultiver la magie des chiffres qui a remplacé celle des idées. Dire que 96% des consommateurs d’une marque sont satisfaits est plus « rentable » que de dire pourquoi. Annoncer le poids d’un bijou en carats plus expressif que d’en admirer la façon.

D’après un célèbre mathématicien: « Les mathématiques sont la seule science ou l’on ne sait pas de quoi on parle ni si ce qu’on dit est vrai (Russell) »

Les communicants de tous bords ont bien compris la leçon. Il doit y avoir du « blig-bling » de chiffres de partout! Plus ils sont gros et fréquents,plus ils cachent la vérité. Au nom de la raison et l’objectivité.

Le mythe se passe de chiffres car il parle de l’individu, de sa place d’être souvent « paumé » dans le monde.Paradoxalement, aujourd’hui, le mythe explique et le chiffre trompe. l’imaginaire fait appel à la raison et le rationnel la magie!

Il faudra bien un jour réconcilier Storytelling et mathématiques si l’on veut comprendre un peu le monde dans lequel on vit.

 

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *