Nous vivons une époque mythique.Mon article sur Influencia en texte intégral.

Nous vivons une époque mythique

Entre une période historique « normale » et une époque mythique, il y a une différence importante : le passage de la  banalité à la prise en compte de l’exception.

Un mythe est une histoire particulière qui devient universelle. Au travers de l’histoire d’Œdipe, (celui du complexe) histoire exceptionnelle et très peu probable d’un type qui tue son père et épouse sa mère, se pose la question de la filiation. Grande angoisse de l’être humain, grand mythe de l’humanité. Toute période mythique repose une recherche d’identité, de filiation  où l’exception devient la règle.

Mariage pour tous, PMA, GPA. Une question d’exception et de  filiation.

Toutes les mythologies commencent par des longues litanies généalogiques, chez les Grecs, les hébreux, les mayas, les indiens…Quand une époque, comme la nôtre, recherche aussi intensément ses filiations elle tend au mythe.

Il y a  chaque année un peu plus de 200 000 mariages et un peu plus de 20 000 de naissances « PMA », où la médecine est intervenue à un stade ou un autre pour aider à la procréation. On considère que le nombre de couples homosexuels représentent environ 1% de la population. La loi, les longs débats sur la filiation vont toucher, in fine,  2000 mariages et 200 naissances. Ce sont des « des faits d’exception ». Chacun des protagonistes  va devenir un « mythe » une narration exceptionnelle. L’exception devient la loi. La filiation sera « quasi divine » !

Démission du pape…Encore une  question de la filiation.

La démission du Pape Benoit XVI est vraiment, tous les commentateurs l’ont souligné un événement exceptionnel. Elle pose là aussi la question de la filiation. Le Pape est-il le descendant  de Pierre, un statut qui lui interdirait toute « dérobade » ou un « manager » de l’église ce qui nécessite d’avoir bon pied, bon œil ? On a parlé de la modernité du geste. Son caractère exceptionnel le propulse dans le mythe, dans un comportement qui prend valeur universel. On dit que désormais la papauté ne sera jamais plus comme avant…Le mythe attribue une intemporalité à un acte humain et l’inscrit dans une filiation intemporelle.

Généalogie : de nombreux sites de filiation !

Cette nouvelle époque mythique, époque de quêtes de filiations est accompagnée par l’immense succès des sites autour de la généalogie. Les marques de généalogie se développent sans cesse. Bon nombre de recherches sur Google et Wikipédia concernent plus ou moins directement une recherche de filiation comme l’attestent les  30 millions d’occurrences en français et les 300 millions en anglais autour du mot généalogie ! Il y en a deux fois moins autour du mot sociologie ! La recherche de la filiation est celle de l’exception mythique…de ce qu’il y a d’unique et d’universel  en chacun de nous.

Même les marques du quotidien sont en quête de filiation…

Les marques elles-mêmes sont à la recherche de leur filiation. C’est ainsi qu’elles deviennent plus vite « mythiques » ; NEStlé, NESpresso, NEScafé, Nesquick…Le préfixe devient un nom de famille. IBIS, IBIS Styles, IBIS Budget…Lancer un nouveau produit coûte cher, le placer dans une lignée illustre apporte déjà une bonne dose de confiance.

Les questions de filiation sont à l’ordre du jour. La quête d’identité est partout. Nos contemporains sont certes uniques mais comme les anciens, ils  ont besoin de savoir d’où ils viennent pour savoir où ils vont. Finalement, vivre une période mythique est plutôt rassurant !

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *