Personal Professional Branding. Une amie vient de m’appeler pour « mieux se vendre »

Le Storytelling bien appliqué fonctionne bien pour les marques. Certaines entreprises savent également utiliser les méthodes qui fédèrent les équipes. Selon certains, mais  cela me semble beaucoup plus sujet à réflexion (lorsque j’analyse les erreurs dites de communication)   que la politique en use.

Le nom « personal branding » a été capté par la « blogosphère » et se résume bien souvent à une identité numérique.

Une amie vient de m’appeler, affolée. Elle postule pour un job qui l’intéresse mais ne sait pas comment s’y prendre.Elle est une excellente professionnelle dans son domaine, je l’ai vue agir avec efficacité et intelligence,  mais elle ne « sait pas se vendre » car elle n’arrive pars à ramasser en un ou deux traits saillants, l’apport à sa nouvelle organisation.Elle n’a pas d’identité professionnelle.

Elle ne sait pas faire son « professional Storytelling ». Elle se perd dans des détails, n’a pas travaillé sur une expression ou deux qui feront sens et adhésion en s’appuyant sur une similitude, une image, une métaphore pertinente.

L’identité professionnelle est utile pour postuler mais surtout pour agir et se faire comprendre au quotidien.

Je vais m’employer à travailler sur ce sujet. On en reparlera.

Chacun d’entre nous développe un mythe, une narration essentielle,  qu’il doit exploiter en s’appuyant sur les méthodes qui font la réussite des marques: l’unicité de chacun, le Storytelling professionnel, la preuve de la réussite future.

 

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *