Pourquoi le « made in France » marche mal ou le mythe de la proximité.

Malgré des essais toujours infructueux des ministres plus créatifs les uns que les autres et  qui se succèdent, l’engouement du public pour le « made in France » n’est toujours pas là.
Pourquoi?

Laissons de côté les difficultés à considérer du « made in France » à partir des assemblages venus de partout. Ce sont les canettes de Coca et les voitures japonaises qui sont les « made in France ». un comble! Par ce que ces deux acteurs veulent rester au plus près de leur marché net éviter les frais de transports.

Le mythologue analyse ce que le consommateur ou le citoyen considère comme la proximité. Et là, la réponse est simple, c’est une proximité physique: ce qu’il peut voir, ce qu’il peut toucher, renifler…

La proximité n’est pas un concept mais une réalité physique.

La proximité affective est plus large que celle de nos frontières car elle est désormais virtuelle et la proximité physique est beaucoup plus restreinte. c’est celle des locavores, du maraîcher d’à côté. Pourquoi pensez-vous que certains boulangers ou  restaurateurs font leur « job » sous nos yeux? pour nous amuser? Certainement pas! Mais pour nous convaincre de leur proximité.

Publié par G. Lewi

2 réflexions au sujet de « Pourquoi le « made in France » marche mal ou le mythe de la proximité. »

    • La marque France est plus attractive à l’extérieur -du moins sur certains critères de qualité de vie, de créativité…-qu’à l’intérieur. Or comme une bonne partie de la bataille se joue sur ce « patriotisme économique », il est dommage qu’il y ait aussi peu de réflexion sur le sujet. La marque France est un peu comme ces marques qui séduisent les prospects mais ne fidélisent pas leurs clients. New business is better with old business!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>