Le mythologue, la « Romnesia » et le mythe du bouc émissaire.Comment créer une marque politique?

Barak Obama aurait-il pris des leçons de notre président françois Hollande qui, lors de la campagne électorale, a focalisé sur le « TSS », Tout Sauf Sarkozy dans son Storytelling de campagne électorale.Le schéma narratif idéal se fondait sur un opposant (un fléau), Nicolas Sarkozy, un adjuvant  (l’élément décisif pour battre le fléau) François Hollande et un Héros… le Changement lui-même. Cela a plutôt bien marché. Les français ont voté pour le changement, pas vraiment pour François Hollande! Mais une fois élu, comme l’opposant , Nicolas sarkozy le fléau avait disparu dae la scène politique, le combat ne tenait plus debout. On ne peut se batttre contre un adversaire absent. Notre président doit en secret attendre le retour de l’ancien président. il sera alors certain d’être réélu…sur le seul slogan qui a déjà marché en 1988, « Au secours, il revient! »

Barak Obama a bien compris cette leçon, lui qui, avec ses conseilllers vient d’inventer la « Romnesia« , un Romney désincarné devenant,en linguistique,  un fléau aux mille maux potentiels…Une sorte de monstruosité politique contemporaine.

›  Lire la suite