Fuite de tumblr vers wordpress. Le mythe de l’electron libre a de beaux jours…

On annonce que depuis le rachat de Tumblr par Yahoo, plus de 70 000 abonnés quittent le navire Tumblr par jour.

Le net a encore accentué la fracture entre deux groupes humains « mythiques »: les intégrés  et les électrons libres. Entre deux mythes, celui du monde industriel, structuré et « efficace » et celui de l’artisan ou de l’artiste, qui oeuvre en toute indépendance , ne prenant dans la société que ce qui lui convient pour son usage.

Entre Zeus, divinité toute puissante et essayant de fédérer la société et Eros, le trublion de la société, mettant la panique partout où il passe, avec ou sans arc…
La génération Tumblr, « ma » fameuse génération « Bovary », celle des réseaux sociaux, génération de l’illusion n’admet pas plus la mise en cage, même symbolique qu’Emma, première féministe affirmée et  célèbre « aïeule » dont ils portent le nom générationnel.

Avec cet exemple, se profile la difficulté de valoriser les internautes, comme on valorisait autrefois les auditeurs ou téléspectateurs, gens  » raisonnables » et « constants » , sur qui on pouvait compter d’un soir à l’autre, d’une émission à l’autre.

Car non seulement, nos « Nouveaux Bovary » ne sont pas constants mais ils refusent ce qui serait un soupçon de contrainte. Pas facile, de fabriquer des cibles avec une cohorte d’Eros, héros de leur propre vie et de leur liberté chaque jour réinventée!

Avec les réseaux sociaux, le mythe de l’électron libre, un moment enseveli sous les contraintes économiques rejaillit car il devient l’Economie et s’impose comme telle quand on voit la valorisation financière de sites sans chiffre d’affaires qui pèsent plus que des marques automobiles ou de distribution.

Ils sont le futur, le rêve. Et posséder l’avenir n’a pas de prix!