Le mythe de la justice. Répondez à un fan dans la journée! Le temps de l’homme et celui du juge..

Répondre à un fan sur sa page Facebook doit être fait dans la journée. Même délai pour un blog ou un mail. Encore plus court pour un twitt!

Voilà la nouvelle unité de temps non seulement  pour un « Nouveau Bovary » mais pour tous les internautes, c’est à dire, quasi tout le monde.

Pour prendre un RV, c’est 3 jours dans le privé et 3 semaines en entreprises. J’avais évalué qu’un jour/homme était l’équivalent de 1 semaine/entreprise.

On apprend ce matin que la justice européenne sanctionne fin 2012 des ententes de…2005 sur les tubes cathodiques des téléviseurs, une technologie qui a disparu et avec elle, les « business units » afférentes et quelquefois même les entreprises (passage de Thomson à Technicolor).

Le mythologue se doit d’interroger la société sur un point: la justice, celle de Bruxelles ou d’ailleurs est-elle faite pour le temps des hommes ou juge-t-elle de façon désincarnée?
Autrement dit la justice des hommes est-elle immanente (pour ici) ou transcendante (pour juger dans l’absolu).
Il ne s’agit pas de réinventer une justice expéditive.

Mais, là, plus que partout ailleurs, dans les relations sociales, la question du temps doit être prise en interrogée, compte tenu de la réalité du temps des nouvelles relations humaines.Deux ans d’instruction et de procès était sans doute acceptable lorsque le moindre des échanges épistolaires mettait 1 mois. Alors, 7 ans ou plus lorsque les échanges mettent 1 jour?

Pour que la justice soit comprise, il faut conserver la mémoire des faits. Sinon elle risque d’être perçue pour  le contraire de ce qu’elle veut être, « un plat qui se mange froid », c’est à dire une vengeance, une vendetta.

Publié par G. Lewi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *